×
21 juin 2023 | Au potager

Comment protéger votre potager des fortes chaleurs ?

La canicule frappe à nouveau et nos plantes en pâtissent tout autant que nous… Alors comment bien protéger son potager face à ces épisodes de fortes chaleurs ? La réponse tient en un mot : la permaculture !

Ce ne sera une surprise pour personne, les grands principes de la permaculture sont les meilleurs outils pour préserver votre production face à ces périodes de changement climatique. C’est justement le moment où les principes de la permaculture que vous aurez préalablement appliqués vont porter leurs fruits sans mauvais jeu de mots 😉 ! Ils vont permettre au potager d’augmenter sa résilience, c’est à dire sa capacité à absorber les chocs et donc à s’adapter.

L’organisation générale de votre potager (à laquelle vous aurez réfléchie lors de la phase de design) est donc un levier important. Il faut bien respecter les spécificités de vos cultures quant à leur exposition au soleil. Par exemples, dans les zones les plus exposées au soleil, privilégiez les plantes exotiques tels que la citronnelle, la patate douce, le pois chiche et notre amie l’amarante.

Vous pouvez également jouer sur la complémentarité des espèces et profiter de l’ombre offerte par certaines plantes hautes et résistantes à la chaleur comme le maïs, les tournesols, ou encore les rames des haricots grimpants. De même, si vous avez planté des arbres à fruits ou des arbres feuillus du type acacia, vous bénéficiez d’un ombrage rafraichissant n’ayant aucun besoin d’arrosage (ou très peu) et offrant (entre autres) une zone de fraicheur salvatrice à vos légumes.

Pour l’arrosage, il est préférable d’arroser un bon coup tous les 2/3 jours plutôt qu’un peu tous les jours afin que l’eau puisse pénétrer en profondeur dans le sol. De même, il faut idéalement attendre le début de soirée. Observez si la plante retrouve son état normal. Dans ce cas, pas besoin d’arroser. Certaines plantes elle se ratatinent en journée pour exposer moins de surface foliaire au soleil afin de moins transpirer. En revanche, si elle ne récupère pas et si la terre est très sèche, alors il faut arroser.

Et bien sûr, pour économiser l’eau et réguler la température du sol, un seul mot : le paillage. Grâce à lui, votre sol pourra garder l’humidité et préserver le bénéfice de l’arrosage pendant plusieurs jours, et ceux, même en pleine canicule !

Vous pouvez également maintenir votre sol frais en l’arrosant avec des oyas. Les oyas sont des réserves d’eau en terre cuite que l’on enterre directement au pied de plantes. L’eau qu’elles contiennent se diffuse progressivement dans la terre à travers leurs parois poreuses vers les racines des légumes installés autour. Ce système d’arrosage possède de nombreux avantages, il vous permet d’arroser moins et donc de faire d’importantes économies d’eau de maintenir la terre toujours fraîche et d’arroser en douceur vos légumes.

Il est indéniable que ces épisodes de fortes chaleurs vont devenir malheureusement de plus en plus fréquents… Le meilleur moyen pour protéger nos potagers est d’exploiter tous les enseignements que la permaculture nous offre afin de le faire fonctionner comme un véritable écosystème.

Caroline Martin

À lire aussi :

6 juillet 2022 | Au potager | Au potager

Faire pousser des panais, une idée qui ne date pas d’hier !

Le panais, ce légume ancien qui revient à la mode en France est un des rares légumes qui est originaire d’Europe. Il était fort apprécié par les romains et les […]
14 mars 2022 | Au potager

Les bienfaits des noisetiers dans votre jardin

Que ce soit grâce aux écureuils ou au vent, il se peut que vous ayez de jeunes noisetiers qui poussent dans votre jardin sans que vous n’ayez rien demander. Qu’en […]