×
12 avril 2022 | Communauté

Les heureux hasards du potager ou comment j’ai récolté de l’orge

Les bonnes choses de la vie nous arrivent souvent par accident, Caroline Martin nous raconte comment, en laissant faire la nature, elle s’est retrouvée avec de quoi faire son propre pain à l’orge.

Par ce que le bonheur il ne suffit pas d’en parler, ça se pratique.
J’ai fait un truc dernièrement qui m’a donné beaucoup de satisfaction en liant jardinage, décroissance et résilience.

Il y a de cela 3 ans j’avais fait du paillage dans mon jardin pour protéger mes pommes de terre des fortes chaleurs et pour économiser l’eau. J’avoue qu’avec les deux petites canicules de 2019, ce fut une bonne idée. Je n’avais pas prévu de suite à cette histoire, à part refaire plus de paillage en 2020.
Je fais des tas d’expériences dans mon potager et j’aime bien laisser la vie décider de certaines choses à ma place. Je ne fus pas vraiment surprise de voir que mon paillage qui avaient été laissé à l’abandon pendant l’hiver avait décidé de se mettre à pousser… Les oiseaux n’avaient pas picoré toutes les graines qui étaient dans la paille que j’avais utilisée. Ici et là des touffes de grains apparaissaient. J’ai décidé de les laisser faire pour voir ce qui allait se développer.

Plus tard, j’ai planté mes cucurbitacées au milieu de ce micro champ. Tout ce petit monde semble s’être bien entendu et mon grain a mûri tranquillement avec les courgettes, les pâtissons, les butternuts, etc. Je voulais absolument récolter ce grain, ce que j’ai fait au sécateur, j’ai mis les épis (de l’orge) dans un grand baril que j’ai plus ou moins oublié jusqu’à l’automne 2021.
C’est avec une micro batteuse fabriquée maison à partir d’une perceuse électrique et d’une chaîne (c’est fou les tutos qu’on peut trouver sur Youtube!) que mon mari a réussi à séparer les grains des épis. Et puis ce grain a été vanné avec un autre appareil fait maison et nous nous sommes quand même retrouvé avec 12kg d’orge.

Que faire de cette orge ? La tentation de faire du pain était grande. Grace à ma passion pour l’histoire, je sais que les égyptiens faisaient du pain avec de l’orge alors j’ai cherché une vieille recette de pain égyptien, sans blé avec du miel. On a déjà une machine pour écraser le grain en farine grossière donc ce fut facile de faire cette partie. Le miel provient de mes voisins.

Et voila c’est fait et nous avons trouvé ce pain bien bon.
Faire du pain comme des égyptiens… Quelle aventure ! Faire son propre pain avec son propre grain, franchement toute personne décroissante vivant à la campagne devrait essayer. Quelle expérience ! Quel plaisir !
Nous avons semé une partie du grain qui reste et mon mari a essayé de faire du malt pour une future bière entièrement fabriquée maison. Il reste encore suffisamment de grain pour refaire du pain ce que je vais sûrement faire bientôt. Qui aurait pu imaginer ce que nous allions faire grâce à une poignée de grain issu d’un simple paillage !

Amis jardiniers, je vous souhaite d’expérimenter le plus possible avec vos jardins. Qui sait ou vos expériences vous mèneront, et quelle satisfaction vous en tirerez.

À lire aussi :

22 mars 2022 | Communauté | Au potager

Le printemps est là : Préparer vos semis de salades !

Pour avoir de la salade toute l’année il faut planifier ses semis de salade : et c’est en mars que ça commence ! Il fait un peu froid au jardin mais […]
22 février 2022 | Au potager

Pois lisses ou pois ridés. Comment choisir ses petits pois ?

Vous aussi vous êtes peut être plongés dans les catalogues de graines en ce moment, occupé à planifier vos cultures… Devant tant de choix (la nature nous offre tellement de […]