×
5 avril 2022 | Sur la planète

Quand la Permaculture s’invite au travail

Lorsqu’on entend le mot « permaculture », on imagine souvent spontanément un magnifique potager ou peut-être un jardin-forêt luxuriant, ou peut-être encore une pratique de jardinage faisant la part belle aux plantes compagnes… On associe en effet la plupart du temps la permaculture à un champ d’application agricole. Pourtant, la permaculture dépasse largement le domaine de l’agriculture. Pour certaines personnes, il s’agit même d’une philosophie de vie !

L’intention de la Permaculture est de contribuer à la création d’un monde plus durable, harmonieux et florissant. Son éthique (Prendre soin de la terre, prendre soin des humains, partager équitablement les surplus) et ses principes fondés sur l’observation du fonctionnement de la Nature peuvent s’appréhender et s’appliquer à toutes les sphères de notre quotidien, comme par exemple l’habitat, l’enseignement, la technologie ou encore la santé pour n’en citer que quelques-unes. Alors pourquoi pas à la sphère du travail ?
Il y a en effet de nombreuses raisons à vouloir s’inspirer de la Nature et à appliquer ses enseignements au fonctionnement d’un collectif de travail, qu’il s’agisse de celui d’une entreprise, d’une collectivité, d’une association, bref de tout type d’organisation.

L’entreprise, un écosystème vivant

Tout d’abord, parce qu’une organisation est un écosystème vivant à part entière.

Une organisation a besoin de se développer harmonieusement comme tout écosystème naturel, par exemple celui d’une forêt. Si l’on regarde la définition de ce qu’est un écosystème, c’est-à-dire un ensemble formé d’êtres vivants qui vivent dans un même lieu et nouent ensemble des relations et interdépendances mutuelles et bénéfiques, on s’aperçoit qu’il en est de même pour une entreprise, une association ou pour tout collectif de travail.

Chaque entreprise est un écosystème en-soi, composé d’hommes et de femmes qui œuvrent et interagissent ensemble pour accomplir un but commun, et qui collaborent en permanence avec un réseau d’acteurs extérieurs, comme les clients, les fournisseurs, les actionnaires ou encore les pouvoirs publics et autres partenaires.

L'écosystème de l'entreprise

©Gaëlle Heurtebis

Prendre soin de l’homme, une responsabilité fondamentale des entreprises

Ensuite, parce que le pilier éthique de la permaculture ‘Prendre soin des humains’ est une des responsabilités fondamentales de toute organisation.

Prendre soin des humains au cœur des collectifs de travail, prendre soin de celles et ceux qui contribuent au quotidien à faire vivre l’organisation et à créer sa valeur unique, prendre soin des collaborateurs et des collaboratrices en toute situation et dans des contextes aussi bouleversés que ceux que nous connaissons aujourd’hui…

Les organisations s’ancrent dans un contexte social unique où se mêlent quête de sens et d’épanouissement, jeux de pouvoir, réseaux d’influence, hiérarchie, rémunération… Tant de composantes qui ont nécessairement un impact sur la santé des individus et la qualité de leurs relations, l’un d’eux étant particulièrement visible ces dernières années, au regard du grand nombre de publications existant autour de la souffrance au travail.
Il y a urgence à prendre en considération l’attention portée aux individus quand on sait qu’un salarié sur quatre se déclare épuisé, en particulier dans les grandes entreprises (enquête nationale menée par Ilona Boniwell pour Positran, en partenariat avec Petit Bambou et Psychologie Positive, réalisée auprès de 1700 personnes en 2018). Cet épuisement étant le reflet d’un mal-être réel, latent ou déjà installé, qui touche depuis de trop nombreuses années le monde professionnel.

Parce que l’éthique permacole, via notamment ses volets ‘Prendre soin de la Terre’ et ‘Partager équitablement les surplus’, résonne tout particulièrement avec la demande d’engagement sociétal et environnemental que les salarié.e.s émettent aujourd’hui vis-à-vis de leur entreprise.

L’enquête d’OpinionWay, publiée en juin 2020 par Insign et l’Institut de l’économie positive (livre blanc téléchargeable sur le site OpinionWay et article publié par actionco.fr) montre en effet que 9 salariés sur 10 souhaitent engager leur entreprise dans l’économie positive. Plus de 33 000 étudiants des grandes écoles ont d’ailleurs signé un manifeste remettant en cause notre modèle économique de recherche effrénée de croissance au détriment des conséquences irréversibles sur la Nature et sur les peuples.

La Permaculture, une inspiration pour toute organisation

Enfin, parce que la philosophie de la Permaculture apporte un vent d’espoir et d’inspiration sur le monde, en repoussant les limites de ce qui pouvait sembler impossible jusqu’à présent.

Dans le contexte de vulnérabilité planétaire actuelle, beaucoup ne se reconnaissent plus dans la vision d’une société prônant une consommation débridée comme unique moteur de l’économie, ou encore la compétition comme seul facteur de réussite.

De plus en plus d’hommes et de femmes aspirent à créer un monde nouveau reposant sur des valeurs de collaboration, de respect des individualités, de partage des ressources et de respect du vivant. C’est en cela que la Permaculture peut les accompagner dans la construction et la mise en mouvement de cette aspiration, chacun et chacune à son niveau, dans tous les champs de la vie et notamment au sein de son équipe de travail, de son association, de son entreprise. Le monde professionnel peut alors s’en trouver fortement inspiré et stimulé pour concevoir et mener les transformations vertueuses et fertiles nécessaires à sa durabilité, dans le respect de tous, pour tous, en s’appuyant sur le modèle le plus simple et solide qui soit : celui de notre Mère Nature.

Et pour vous, qu’est ce que la Permaculture pourrait apporter à votre quotidien au travail ? Au quotidien de votre équipe, de votre organisation ?

Constance Laroche & Gaëlle Heurtebis sont permacultrices au service des organisations.
Constance Laroche est l’auteure du livre L’Entreprise Fertile (éditions Reverse)

À lire aussi :

27 avril 2022 | Sur la planète | Au potager

Les petits pois et les pommes de terre, 2 cultures de printemps 🌼

C’est le printemps !! Avec la fin des gelées c’est l’heure des plantations au potager. Aujourd’hui on vous montre comment planter deux incontournables du potager au printemps : les petits […]
10 février 2022 | Pour les petits

Deux activités pour occuper les enfants en hiver au jardin !

Il ne fait pas toujours beau dehors mais c’est pourtant sain que nos chères têtes blondes ne perdent pas la main verte. Voici 2 activités ludiques pour les garder occupées… […]