×
2 mars 2022 | Communauté

La Bible de la Permaculture selon Blaise Leclerc

Blaise Leclerc est une figure éminente de la permaculture en France. Docteur en agronomie depuis 40 ans, il est spécialisé dans les relations entre agriculture et environnement. Auteur de nombreux ouvrages il a été un contributeur clé lorsque nous avons lancé l’aventure du Jardin Qui Nourrit. Il nous a apporté son savoir et sa vision dans l’élaboration de nos supports de formations. C’est donc avec un plaisir particulier que nous lui posons quelques questions à l’occasion de la sortie de son nouveau livre « Ma Bible de la Permaculture » (éditions Leduc).

On a l’impression que l’ambition de ce livre est un peu différente par rapport à celle de vos publications habituelles qui traitent de problématiques plus précises (les outils, les graines, les rotations…). Là il s’agit d’une véritable bible avec tout une partie sur l’urgence de la situation climatique. Alors pourquoi ce changement ?
Il est vrai que la plupart de mes livres, encore aujourd’hui, restent techniques, car ils sont le fruit de mon expérience de jardinier. En fait, ce qui a motivé l’écriture de ce livre est une proposition de l’éditeur qui désirait un livre sur la permaculture (avant celui-ci, il s’agissait du « Grand livre de la permaculture », paru en 2017). Je me suis aperçu que j’appliquais un peu sans le savoir les principes de la permaculture depuis de nombreuses années dans mon potager.

Quel a été le processus d’écriture ? A t-il été différent des autres ? Si oui, en quoi ?
Le processus d’écriture a été relativement différent de celui de mes autres livres plus techniques car il nécessitait cette fois-ci une recherche bibliographique plus poussée. J’ai tenu à lire les pionniers du mouvement – Bill Mollison et David Holmgren – mais aussi de nombreux ouvrages sur l’état de la planète pour pouvoir documenter la première partie de l’ouvrage.

Pourquoi l’avoir appelée une bible ? Cela veut-il dire qu’il y a tout dedans ?
Non il n’y a pas tout dedans, loin de là ! Par contre son intérêt – à en juger les retours de lecteurs – est justement d’être plus synthétique que les ouvrages historiques sur la permaculture. Quant au titre, ce n’est pas moi qui l’ai choisi mais l’éditeur, qui propose toute une série d’ouvrages commençant par « ma bible de… ».

A qui cette bible est-elle destinée ? S’adresse-t-il aux débutants ou faut-il déjà avoir des notions sur la permaculture ou en jardinage ? Faut-il nécessairement avoir un jardin ou un balcon peut-il suffire pour commencer ?
Cet ouvrage est destiné à tout public curieux de découvrir la permaculture, que l’on possède un jardin ou non. En effet, la permaculture est avant tout une philosophie de vie avant d’être une batterie de techniques. Les techniques sont la mise en œuvre des principes mis en avant par la permaculture, rien de plus.

Quels sont les grands thèmes abordés ?
Les grands thèmes abordés sont l’origine et l’histoire de la permaculture, son évolution, son application dans nos vies de tous les jours, l’urgence d’un changement dans nos modes de consommation, puis une partie montrant comment la permaculture nous aide à adopter des techniques vertueuses au jardin.

Quelles ont été vos inspirations ou modèles pour ce livre ?
Comme je l’ai dit plus haut, j’ai voulu partir des écrits des créateurs de la permaculture, non seulement de leurs premiers ouvrages traduits en français dans les années 1980, mais également des plus récents (celui de David Holmgren paru en 2015 en France : « Permaculture »). J’ai ensuite creusé plusieurs questions avec la lecture de livres d’actualité sur les questions énergétiques, de perte de la biodiversité, d’effondrement. Ma bonne connaissance de l’agriculture biologique m’a également été précieuse pour les questions agricoles, et bien entendu mon expérience de terrain (je n’aurais jamais pu écrire ce livre il y a 20 ans !).

La première partie du livre est consacrée à l’état d’urgence de la planète. En quoi la permaculture constitue une réponse aux dérèglement climatique ?
Les créateurs de la permaculture ont proposé un modèle de production agricole pour le monde de l’après pétrole. A l’époque – nous sommes dans les années 1970 – le dérèglement climatique n’était pas encore bien établi. Aujourd’hui, les réserves de pétrole et autres ressources énergétiques fossiles ne sont pas encore vides, mais le dérèglement climatique est bien là. La permaculture propose un style de vie permettant de nous affranchir au maximum des ressources fossiles, et donc le limiter le réchauffement planétaire responsable du dérèglement climatique.

Quel est le but du cahier technique et comment fait-on pour expliquer des gestes technique dans un livre ? Autrement dit, peut-on véritablement se former au jardinage permacole avec un livre ?
Le but du cahier technique est de donner envie aux néophytes de se mettre au jardinage, et aux jardiniers plus aguerris de découvrir des gestes techniques plus en accord avec les principes permaculturels. Mais bien sûr le jardinage ne s’apprend pas seulement dans un livre : la formation, les stages, et surtout la pratique, sont essentiels, comme pour toutes les disciplines manuelles !

D’autres livres en préparation ?
D’autres livres qui viennent de sortir, comme « Apprendre à ralentir – plaidoyer pour un monde apaisé » (chez Terre Vivante), paru en septembre 2021 ; « Le potager sans déchets » (chez Terre Vivante), sorti en février 2022 ; et deux autres en cours d’impression, à paraître dans les jours prochains : « Je m’initie au compost » (chez Leduc.s). « Des racines et des bulbes » (chez Terre Vivante). Et je fais une petite pause en 2022 !

Un mot de conclusion ?
Ma conclusion : Lisez ma bible le soir, à l’heure où on lit habituellement les bibles… et jardinez dans la journée ! Avec plaisir, car c’est la clé de la réussite et du changement.

À lire aussi :

9 avril 2022 | Communauté | En cuisine

Recette originale d’artichaut rôti à l’huile d’olive, au citron & fêta

Recette proposée par Laura de Cool As A Cucumber Ça fait un petit moment que tester une recette d’artichaut me titillait. Je l’ai TOUJOURS mangé cuit à l’eau, posé – […]
14 mars 2022 | Au potager

Les bienfaits des noisetiers dans votre jardin

Que ce soit grâce aux écureuils ou au vent, il se peut que vous ayez de jeunes noisetiers qui poussent dans votre jardin sans que vous n’ayez rien demander. Qu’en […]