×
8 août 2022 | Au potager

Le pourpier, une plante aux multiples bienfaits.

Mauvaise herbe ? Le pourpier, à la base du fameux régime crétois, est bourré d’antioxydants. Cet aliment est un excellent détoxifiant pour l’organisme (idéale après les excès de ces vacances 😉 )

Il y a une « mauvaise herbe » qui pousse dans de nombreux jardins qui est de plus en plus reconnue par les jardiniers. D’ailleurs si vous n’en avez pas encore dans votre jardin, il est possible d’acheter des graines pour qu’elle s’y installe… Bien-sûr, elle se mange mais le fait qu’on puisse acheter ses graines est intéressant. Cela démontre bien qu’en reconnaissant les vraies valeurs de certaines plantes, on peut les voir d’une manière totalement différentes.

Ici je veux parler du pourpier que j’ai toujours vu pousser autour de la ferme de mes parents et là ou je suis. Il devient si populaire qu’il est même vendu comme légume dans l’AMAP ou une amie banlieusarde achète ses légumes. Je sais qu’il est aussi vendu sur certains marchés et dans des magasins spécialisés tels que de coopératives bio.

Il faut dire que le pourpier est plein de bonnes choses : Il « est à la fois peu calorique et excellent pour prévenir les risques de maladies cardiovasculaires. On y trouve ainsi du potassium, du calcium, du magnésium, des vitamines C et B, du fer, mais aussi des oméga 3 et β-carotène, éléments incontournables dans la prévention de nombreuses maladies. », « On le recommande en cas d’hypertension, d’anémie, d’asthme et de diabète. »
En fait la liste des bienfaits du pourpier est si longue que vous pouvez les lire ici.

Personnellement, comme à chaque fois que je découvre que je peux manger une plante que je connaît déjà, j’y goûte dés que possible. Je dois dire que le pourpier ne m’a pas déçue, j’ai trouvé son goût et sa texture particulièrement agréables. Aujourd’hui, dés qu’il en apparaît dans le jardin, je suis sûre d’un mettre une bonne poignée dans mes salades. On peut aussi le manger cuit.

Je veux quand même insister sur le fait que c’est la plante qui possède le plus d’Omega 3. Donc il est idéal pour les végétariens, les végans, et toutes les personnes qui veulent protéger ce qui nous reste de poissons sauvages. Sans compter que vu le poids de l’inflation qui peut commencer à se faire sentir, il est gratuit pour la majorité de ceux qui ont un jardin ce qui n’est pas le cas du poisson !

Voilà une plante qui aide pour la sobriété et même la frugalité.
Finalement pour revenir au jardin, il a une autre utilité. J’aime beaucoup le fait que ce soit une plante rampante qui en fait une couverture intéressante pour le sol, et vu qu’il ne pousse pas vraiment en hauteur (maximum 15cm), il ne dérange pas les légumes outre mesure. Bref, si vous avez du pourpier dans votre jardin, ne l’arrachez pas, laissez le s’installer et mangez en, ça ne peut vous faire que du bien et à moindre coût.

Il y a deux petites contre-indications : Il peut être difficile à digérer, mais c’est très rare, et il contient de l’acide oxalique donc n’en mangez pas tous les jours, mais sincèrement, essayez le.

Caroline Martin 

À lire aussi :

16 février 2022 | Au potager | En cuisine

Des pickels de chou rouge à vous faire rougir de plaisir !

Recette proposée par Laura de Cool As A Cucumber On se retrouve pour une nouvelle recette de Pickels de chou rouge ! Idéal pour accompagner un burger, du poisson en mode pané, […]
27 avril 2022 | Au potager

Les petits pois et les pommes de terre, 2 cultures de printemps 🌼

C’est le printemps !! Avec la fin des gelées c’est l’heure des plantations au potager. Aujourd’hui on vous montre comment planter deux incontournables du potager au printemps : les petits […]