×
8 mars 2022 | Au potager

Pourquoi le pH du sol est important ?

Le pH est l’un des indicateurs essentiels pour apprendre à connaître votre sol, mais qu’est-ce que le pH nous apprend réellement et à quoi sert-il ? 

Commençons par un petit rappel, qu’est-ce que le pH ?

Le pH est une grandeur sans unité qui permet de mesurer le taux d’acidité du sol, il varie entre 1 et 14. Entre 1 et 7 on parle de pH acide (exemples : le citron, le vinaigre…), autour de 7 le pH est neutre (exemples : le lait, le sang, le blanc d’oeuf…), et entre 7 et 14 le pH est dit basique ou alcalin s’il contient beaucoup de calcaire (exemples : l’eau de javel, la soude…).
Pour cultiver correctement vos légumes, il faut que le pH de la terre correspond aux besoins de vos plantes. Il est important d’y prêter attention car si le pH ne correspond pas aux besoins de vos cultures, vos légumes risque de mal pousser et d’engendrer une mauvaise récolte. En effet, si la terre ne possède pas un bon pH la plante ne sera pas en mesure d’absorber correctement les apports nutritifs présents dans le sol ou que vous lui apporterez.

Comment connaitre le pH de son sol ?

On peut mesurer le pH de trois façons :

  1. Avec des réactifs simples, qu’on trouve à la maison (vinaigre blanc et bicarbonate de soude) : ils nous permettent de savoir si notre sol est acide, neutre ou basique.
  2. Avec des bandelettes réactives, qui nous donnent une précision de 0,5 unité.
  3. En envoyant un échantillon de terre dans un laboratoire d’analyse, qui nous fournit un résultat avec une précision de 0,1 unité (inutile pour un jardinier).

Si on s’en tient aux tests pH à réaliser soi-même, nous avons :

  1. Le test du vinaigre
    Versez un peu de vinaigre d’alcool sur un échantillon de terre pas trop humide : si ça mousse, le pH est acide. Sinon, il est neutre ou basique. Pour trancher, passez au test suivant.
  2. Le test du bicarbonate de soude
    Mélangez un peu de bicarbonate de soude avec de l’eau, déposez-y votre terre préalablement séchée à l’air. Si ça mousse, le pH est acide, sinon il est neutre.
  3. Les bandelettes réactives
    Ces bandelettes s’achètent dans les jardineries ou sur internet. Il faut suivre scrupuleusement le mode d’emploi. Le principe est de tremper une bandelette dans un mélange de votre terre et d’eau. La bandelette change de couleur. En comparant la couleur obtenue avec un gabarit donnant une gamme de pH de 4 à 9 (graduée tous les 0,5), vous déterminez le pH de votre terre à 0,5 unité près.

Envie d’en apprendre à connaître votre sol ?

Le Jardin Qui Nourrit vous propose plusieurs modules sur le fonctionnement du sol  !

ÇA M’INTÉRESSE !

Alors, quel pH faut-il avoir ?

Généralement les légumes se plaisent dans un sol dont le pH est neutre, c’est à dire entre 6 et 7,5. Dans les régions calcaire la neutralité du pH tourne plutôt autour de l’ordre de 8, ce qui ne pose pas de problème particulier pour les cultures de légumes, à l’exception des plantes acidophiles qui aiment l’acidité et seront gênées (comme la bruyère).

Mais cette généralité ne doit pas vous empêcher de vous renseigner sur les besoins spécifiques de chaque culture que vous plantez. Si le sol du potager est trop acide, les légumes ne pourront pas bénéficier de certains apports comme le phosphore, le calcium, le potassium ou encore le magnésium. A contrario, si le sol est trop calcaire, les cultures ne pourront pas absorber les éléments du types bore, cuivre, zinc, fer, et manganèse.
Il est important que vous organisiez votre potager en respectant les besoins en pH de chaque culture. Pour cela, planter côte à côte les légumes qui demandent le même niveau d’acidité du sol.

Comment corriger son pH ?

Malheureusement, vous ne pouvez pas véritablement corriger le pH de votre sol, il est très difficile d’agir sur le minéral, alors votre meilleur option reste d’adapter vos choix de culture à votre sol.
Cependant, en cas de pH acide, vous avez la possibilité de le modifier et de le ramener vers la neutralité en apportant des amendements calcaires. Vous pouvez aussi utiliser le compost pour augmenter votre pH.

 

À lire aussi :

22 mars 2022 | Au potager | Au potager

Le printemps est là : Préparer vos semis de salades !

Pour avoir de la salade toute l’année il faut planifier ses semis de salade : et c’est en mars que ça commence ! Il fait un peu froid au jardin mais […]
2 avril 2022 | Communauté

Mon potager, le jardin de la décroissance de Caroline Martin

 Ce blog est un espace pour mettre en avant celles et ceux qui se sont lancés dans un potager en permaculture. Quelles ont été leurs motivations, l’élément déclencheur, qu’y ont-ils […]